Histoire des rues de Nice : l’avenue Jean-Médecin

avenue de la Gare vers 1905

avenue de la Gare vers 1905

Blog2nice vous propose de découvrir le premier article de sa nouvelle rubrique intitulée « Histoire des rues de Nice » consacré aujourd’hui à l’avenue Jean-Médecin qui est l’artère principale de Nice. L’avenue Jean-Médecin part de la place Masséna et s’arrête au pont de chemin de fer de la gare SNCF, elle est emprunté dans ses deux sens (sud-nord et nord-sud) par la ligne 1 du tramway et devient quasiment piétonne (piétons, trams et vélos) le samedi et le dimanche, au grand bonheur des nombreuses enseignes, petites et grandes, qui la longent de part et d’autre : fnac, H&M, Nicétoile, Mac’do, Quick, Armand Thiery, Ricry, Monoprix, Etam, Zara, Virgin, Galeries Lafayette, sans oublier la Société Générale (celle dévalisée par Spaggiari) et les cinémas Pathé Paris et Pathé Masséna. Cette liste n’étant pas exhaustive…il vous appartient de la compléter.
Les niçois ne me contrediront pas si j’ose écrire que l’arrivée du tram (novembre 2007) a changé fondamentalement l’aspect de cette avenue qui était auparavant embouteillée, bruyante et polluée du fait d’une circulation automobile incessante. Tout cela est du passé et certains de nos chers concitoyens qui auraient tendance à se plaindre trop rapidement des sonneries émises par les trams feraient bien de faire travailler leur mémoire.
Laissons là ces petits détails pour nous intéresser à l’histoire de cette avenue qui doit son nom à Jean Médecin, lequel a exercé les fonctions de Maire de la ville de Nice pendant 37 ans, de 1928 à 1965 (date de son décès). Comme vous l’avez sans doute deviné, Jean-Médecin était le père de Jacques Médecin, lequel lui succéda en 1965.
Il faut savoir que cette avenue a été tracée en 1863 et qu’elle passait à travers champs pour relier la Place Masséna à la Gare du PLM (Train Paris, Lyon Marseille). Baptisée tout d’abord avenue du Prince impérial pour devenir en 1870 avenue de la Gare, elle prit ensuite le nom d’avenue de la Victoire pour commémorer la victoire qui mit fin à la 1ère guerre mondiale (1914-1918).  C’est d’ailleurs sur cette avenue de la Victoire, qu’enfant, j’avais l’habitude de me promener avec mes parents.

avenue de la Victoire en 1960

avenue de la Victoire vers 1960

Je me souviens notamment des virés pédestres que nous faisions sur « l’Avenue » au moment des Fêtes de Noël pour nous rendre au rayon jouets de la Riviéra (dans les locaux de l’actuelle fnac) et des Galeries Lafayettes. A cette époque nous étions émerveillés de voir tourner et se croiser sans interruption des trains électriques Jouef à travers des paysages miniatures plus vrais que nature. Aujourd’hui encore, passionné par les nouvelles technologies et l’informatique, je me plais à parcourir l’avenue Jean-Médecin sans oublier de faire une halte  au Café de la fnac pour découvrir les derniers bouquins sortis en dégustant un expresso con pana (je salue au passage les serveuses et serveurs du café de la Fnac qui sont super sympas). Les rayons de la fnac me rendent presque aussi fébriles que les rayons jouets de l’époque même si aujourd’hui il n’y a plus de père Noël pour satisfaire mes envies.
Mais revenons à notre avenue de la victoire qui fût rebaptisée avenue Jean-Médecin en 1966, après la mort de Jean médecin.

Pour illustrer cet article de manière plus contemporaine, Blog2nice vous offre 30 secondes de vidéo sur l’actuelle avenue Jean-Médecin avec en prime un passage du Tram :

Image de prévisualisation YouTube

>>Vous aussi, parlez-nous de Nice ! blog2nice vous donne la parole !<<

9 comments to Histoire des rues de Nice : l’avenue Jean-Médecin

  • Menton21

    Xavier, j’ai vécu les cérémonies du rattachement en 1960. J’ai assisté au défilé sur la promenade. J’ai en image les nord américains avec leurs tenues de Cow-boy, de rangers de la police montée et de superbes costumes d’indiens.

  • Xavier

    Bonjour,
    Peut-etre un « hors-sujet »…
    Ayant participe en 1960 au bicentenaire du rattachement de Nice a la France au Stade en chantant avec des centaines d’autres enfants, j’aimerai savoir si d’autres y ont aussi participes .
    C’est toujours avec nostalgie que je me souviens de ce temps la…

  • […] sur la rive droite du Paillon et se structurent notamment autour de la Gare (1864) et de l’avenue Prince Impérial (l’actuelle avenue Jean Médecin), ouverte en […]

  • admin

    Merci Gisou pour ce sympathique commentaire. Vos souvenirs vont sans doute remémorer plein de bonnes choses chez plus d’un lecteur de blog2nice. J’essaierai de rédiger ou de faire rédiger (par de sympathiques contributeurs bénévoles)des articles allant dans ce sens. A ce sujet…si vous rédigiez vous-même un article ? Pourquoi pas sur un quartier de Nice ou autre chose (une recette de cuisine par exemple). Vous êtes la bienvenue sur blog2nice !

  • gisou

    Bonjour, Niçoise de naissance et de coeur malgré plus de quarante années en exil francilien et plus de 17 ans sans y être retournée, je lis ce blog avec plaisir. je me souviens de « mon » lycée de « Jeunes filles » plus tard baptisé Albert Calmette, avenue du Maréchal Foch et de l’incroyable petite boutique de bonbons qui se trouvait juste en face ! Nous y dépensions toutes nos petites pièces de monnaie et partagions ces friandises en révisant nos « compositions » !!!De doux souvenirs !
    j’ai suivi par les médias les transformations urbaines… Je ne suis pas sûre, si j’y retournais de retrouver mes marques de jeunesse …
    La plage de rauba capeu elle-même où j’ai passé avec délice toutes mes jeunes années a dû bien changer aussi … tout était si convivial à l’époque et si simple !!!
    Au plaisir de lire d’autres évocations de cette Ville qui, même de loin reste chère à mon coeur.

  • admin

    Super ces souvenirs Cher Xavier ! je me souviens également de 2 magasins de jouets que vous avez peut-être connu sur l’avenue Borriglione et Malausséna : La Poupée Niçoise et le Coin de Jouets avant le pont du chemin de fer. Je ne me souviens pas spécialement du magasin de bonbons que vous citez mais d’autres souvenirs d’enfant me viennent à l’esprit, notamment un poussin (vivant) que mon grand père m’avait acheté à l’époque au Niceco (Monoprix aujourd(hui de la Place Garibaldi). Encore merci pour vos commentaires sur blog2nice que j’aimerais tant faire évoluer…si j’avais plus de temps à pouvoir y consacrer.

  • Xavier

    Je suis originaire du boulevard de Cessole y ayant habite enfant dans les annees 50…
    A propos, je me souviens egalement de mes « sorties » sur l’avenue avec ma grand mere dans les boutiques de bonbons dont une se trouvait en marchant un peu avant la Riviera…
    Que de souvenirs….
    Bon courage pour votre site !

  • admin

    Merci Xavier pour vos compliments. Votre suggestion concernant le boulevard de Cessole m’enchante, d’autant plus que je suis originaire de Nice-Nord. Je ne manquerai donc pas de rédiger un article à son sujet le problème, c’est le temps qui me fait quelque peu défaut. Je vous en tiendrai informé. Si vous souhaitez m’apporter des éléments à ce sujet ou me soumettre des pistes utiles, j’en serais ravi. Mon idée est de permettre aux habitants de Nice de participer « en quelques mots » à la vie du blog même si la chose n’est pas évidente.

  • Xavier

    Tres bon site !
    Une suggestion: boulevard de cessole.

Merci de laisser un commentaire

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>