Allez à la plage à vélo

C’est l’été et il faut en profiter, d’autant plus que notre région est actuellement la seule en France où le soleil brille tous les jours. Quoi de mieux que d’associer balade à vélo et plage pour vraiment se faire plaisir, en famille, en couple ou…seul(e), c’est selon.

Vélo+plage...quel pied !Si vous possédez un vélo, rien de plus simple que de vous rendre sur la Promenade des Anglais et d’emprunter la piste cyclable qui vous emmènera jusqu’à Villeneuve-Loubet. Si nous ne possédez pas de vélo, pas de panique, empruntez un vélo bleu. Quoiqu’il en soit, vous profiterez pleinement de votre journée (ou demi-journée) en alliant activité physique et loisir. Pour ma part, je suis parti ce matin de chez moi vers 9h et laissais mon vélo une demi-heure plus tard sur une plage de Villeneuve-Loubet, quasiment vide de monde. Je n’en revenais pas. Baignade et petite séance de bronzing terminées, j’enfourchais à nouveau ma petite reine pour me balader jusqu’au Port de Nice, histoire de faire quelques kilomètres en plus :)

Vous pouvez très bien vous rendre, en famille, sur une des plages du Littoral (St Laurent, Cagnes-sur-Mer ou Villeneuve -Loubet) en empruntant la piste cyclable et passer ainsi une très agréable journée au bord de Mer. Pic-nique sur la plage ou resto Moules-Frites à volonté (pas très sportif…mais c’est les vacances), vous n’aurez que l’embarras du choix.

En ce qui concerne, « l’autre côté »‘, c’est dire vers Monaco, je ne vous le conseille pas, sauf si vous êtes seul et aguerri à la pratique du vélo. En effet, pas de piste cyclable, des côtes et surtout beaucoup de voitures.
De plus, les plages de Beaulieu-sur-Mer, Eze ou encore Cap d’Ail sont difficiles d’accès depuis la route.

Mon conseil : n’oubliez pas de porter un casque et méfiez-vous sur la piste cyclable, pas de voitures, sauf à certaines intersections, mais des imprudents partout. Bonne journée et…racontez-nous.

Vous aussi, parlez-nous de Nice ! blog2nice vous donne la parole

Le Festival du Livre de Nice 2012, un évènement à ne pas manquer

Le Festival du Livre de Nice se déroulera du 8 au 10 juin 2012 dans les Jardins Albert 1er.
250 auteurs attendus, une pléiade d’entretiens et débats littéraires…Avec pour président d’honneur Jean d’Ormesson et pour directeur artistique Franz-Olivier Giesbert, cette 17ème édition promet d’être de très haut niveau.


Le public est invité à rencontrer près de 250 auteurs attendus dont Pascal Marmet, Joseph Giudicianni , Claude Rizzo dans les allées du Jardin Albert 1er et en divers lieux de la ville. Accueillis par les libraires niçois, les écrivains présents se prêteront aux traditionnelles séances de dédicaces, ici en littérature générale, là sur l’espace bande dessinée et mangas, ou sur l’espaces jeunesse. Sans oublier le très attractif pavillon des éditeurs des Alpes-Maritimes.
De plus, des dizaines de débats où il sera question de langue française, de littérature, et d’actualité littéraire agrémenteront cette édition. Durant tout le week-end, c’est au C.U.M (Centre Universitaire Méditerranéen) que de prestigieux entretiens littéraires se dérouleront. D’autres lieux comme la Bibliothèque Louis Nucéra, le Théâtre de la Photo et de l’Image, l’Hôtel Aston, la salle de conférence et le café littéraire sur le site du Jardin Albert 1er, seront utilisés pour écouter et échanger avec ceux qui font l’actualité du livre aujourd’hui.
Prix Baie des Anges…
La remise du désormais traditionnel « Prix Baie des Anges » aura lieu dans le jardin en présence des membres du jury et du jury populaire composé de lecteurs de Nice-Matin.
Pascal Marmet sera présent bien sûr avec tous ses livres mais plus précisément avec son dernier thriller ” A la folie” qui vient d’être publié aux éditions France-Empire en 2012
Il sera au stand : Maison de la presse les 3 jours du salon vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 juin 2012 toute la journée.

Vous aussi, parlez-nous de Nice ! blog2nice vous donne la parole

Les galets de Nice s’invitent sur vos tables

Les galets de Nice…ces objets intemporels représentent bien plus que de simples cailloux pour les niçoises et les niçois. Depuis plusieurs générations ils font le charme des plages de Nice et même celles et ceux qui se tordent régulièrement les chevilles en marchant dessus l’été ne pourraient envisager de les voir remplacés un jour par du sable. Un créateur niçois vous permet désormais d’en faire les compagnons de tous vos repas.

Les Galets de Nice - Marque déposéeDéclinés en superbes et originales salières et poivrières par notre créateur-sculpteur, les Galets de Nice seront présents dans votre cuisine et vous permettront d’assaisonner vos plats en imaginant le bruit des galets roulant sous les vagues de notre belle Méditérranée. Les Galets de Nice sont personnalisables selon vos souhaits. Idéal pour un restaurateur qui pourra, par exemple, les faire personnaliser au nom de son restaurant et les disposer sur toutes les tables de son établissement. Les touristes pourront bien entendu les ramener dans leurs valises (contrairement à ceux ramassés sur la plage). Un cadeau original en perspective de la Fête des mères et autres évènements.
Pour en savoir plus, sur la personnalisation et le tarif de ces oeuvres d’art « made in Nice », il vous suffrit d’adresser un mail au créateur.

>>Vous aussi, parlez-nous de Nice ! blog2nice vous donne la parole

XV ème rencontre littéraire de Saint-Laurent-du-Var

Comme chaque année, le vieux village de St Laurent du Var accueille les écrivains et les amoureux de la littérature. Blog2nice vous propose un petit « zoom » sur cette manifestation qui se déroulera le samedi 5 mai 2012.

Une XVème manifestation avec un parrain nommé Alex Benvenuto, Docteur es sciences économiques, Docteur en psychosociologie, Maître de conférences à l‘université de Nice Sophia Antipolis.

Douze ouvrages publiés aux Editions Serre formant kaléidoscope sur les Alpes Maritimes dont: Les Russes sur la côte d’Azur, La Côte d’Azur d’Apollinaire, les peintres paysagistes de Nice au XIXème siècle, « Nice 1860, Dau temp que Berta filava » et des ouvrages d’économie aux Ed.Vuibert.

Cette année beaucoup de nouveaux livres à découvrir: Pascal Marmet avec  » A la folie »; Edmond Rossi avec  » Histoires et Légendes des Balcons d’Azur », Jocelyne Mas avec  » Attache ta charue à une étoile », Pierre Brocchi et la nouvelle édition de son premier roman  » la nuit de l’alcyon ».

Ne ratez pas cette XVème édition qui vous réservera bien des surprises.

C’est sur la Place Castillon (place de l’Église), au coeur même du Vieux Village de St Laurent-du-Var que se tiendra le Salon du Livre le samedi 5 mai 2012 de 9h à 18h . Lignes de bus qui desservent St Laurent Vieux Village : 52 et 56, l’arrêt s’appelle St Antoine.

>>Vous aussi, parlez-nous de Nice ! blog2nice vous donne la parole !<<

À la folie, c’est le titre du dernier polar très réussi de Pascal Marmet

Lecteur assidu du romancier niçois Pascal Marmet, je ne pouvais passer sous silence son dernier polar qui est sincèrement une pure merveille. Qui mieux que Pascal Marmet pour vous en parler ? laissons-lui la parole au travers de ce billet.

A la folie, le dernier roman de Pascal MarmetVoici mon 4e roman…un roman psychologique romantique qui commence par un cri d’amour bouleversant et qui se construit dans une succession d’allers et retours entre présent et passé.
Le suspense tient dans une série de onze cahiers qui réunira des personnages à leur insu.
Il y a un homme égaré dans un devoir de mémoire, une femme retenue malgré elle depuis dix ans, trois jeunes filles d’aujourd’hui, une femme médecin peu recommandable, un combattant de l’islam amoureux, un veuf à la recherche d’une nouvelle vie, un professeur en biologie obsédé par ses travaux, un marin qui se noie, une rédactrice en chef d’un grand magazine féminin…Oui, il y a foule dans ce roman !
…et les univers rencontrés sont multiples : cela va du théâtre à la mode, de la médecine à la religion, des grandes écoles préparatoires au monde militaire…
…Mais c’est aussi une invitation au voyage puisque le récit nous entraine en Irak, à Nice, dans le Paris historique, dans les calanques de Cassis et même en Corse.
L’intrigue est posée dans un jeu subtil entre réalisme et modernité des dialogues …et tous les thèmes si chers au polar sont convoqués :
Enlèvements de mineurs, séquestrations, meurtre, manipulations génétiques, projet odieux, rencontres décalées, incendie criminel, cambriolages, démence, courses poursuites, croisière à haut risque, drogues, démons imaginaires…
Et puis, il y a Joanna, l’une de ses trois jeunes filles meurtries par l’enfance et j’espère que sa gouaille vous séduira autant que j’ai adoré l’inventer : c’est une jeune fille de vingt ans, insolente, culottée, joyeuse, abandonnée à la naissance, qui picore dans toutes les assiettes et qui, malgré une enfance compliquée, gardera la tête haute. …Cliquez ici pour lire la suite de cet article

Le rendez-vous des gourmets de Nice-Nord

Nice compte de nombreuses bonnes tables et pas seulement dans ses quartiers touristiques. Pour preuve, ce restaurant de l’avenue du Ray qui enchantera assurément vos papilles. Il vous suffira d’emprunter le tram jusqu’à l’arrêt « Comte de Falicon » pour venir y déguster une excellente cuisine maison. Nul doute que vous ferez ensuite partie des nombreux « habitués » qui fréquentent quotidiennement cette étape gastronomique de Nice-Nord et s’emploient à faire passer ce message en niçois : Aqui si mangia ben !!!

Chez Sylvie & Doume 63 avenue du Ray à Nice

Il y a bien longtemps que je souhaitais publier un billet sur les bonnes tables de Nice-Nord, un quartier dans lequel j’ai grandi et passé toute ma jeunesse. Je vais commencer aujourd’hui par vous parler d’un restaurant qui me tient tout particulièrement à coeur, « Chez Sylvie & Doumé« . Vous vous sentirez tout de suite à l’aise dans ce resto que je qualifierai de « cosy » mais sans chichis. Vous pourrez y déguster de succulentes spécialités italo-niçoises ainsi que des suggestions originales.
La famille Ober prend la relève de cette institution Nissarde, perpétuant ainsi les valeurs qui ont fait le succès de ce restaurant : Convivialité, Cuisine raffinée et Généreuse ainsi que des prix très attractifs. Il faut dire que le fils, Laurent, a officié pendant douze ans à la Bodeguita, le rendez-vous « Salsa » incontournable des niçois.
Nous vous conseillons vivement de réserver car victime de son succès, l’affluence y est toujours grande. …Cliquez ici pour lire la suite de cet article